Jardiner
c’est ma vraie nature

Agir pour la Biodiversité

Journée de la Biodiversité
Le 22 mai prochain aura lieu « la journée internationale de la diversité biologique ».
Suivant les évaluations des experts, on compte aujourd’hui entre 30 et 100 millions d’espèces sur la Terre et cela ne prend pas en compte les variations génétiques au sein d’une même espèce. La Biodiversité est le résultat de la lente évolution génétique des individus poussés par le besoin constant de s’adapter à leur écosystème pour vivre. Dans un écosystème chaque espèce représente un maillon d’une chaine qui assure la solidité de l’ensemble. Qu’une seule espèce disparaisse et tout l’écosystème et les espèces qui le composent sont susceptibles de disparaitre à leur tour.

Par sa présence et son intense activité l’Homme s’est imposé dans la majorité des écosystèmes présents sur Terre au risque de les déséquilibrer. Il lui revient donc de faire tout pour maintenir le fragile équilibre entre les espèces et notamment en préservant les plus fragiles de la disparition.

Que peuvent faire les jardiniers pour agir concrètement ?

Eviter la disparition de variétés anciennes propres à chaque terroir.

Les Graines Bocquet se sont engagées depuis de nombreuses années à sauver de la disparition des variétés régionales de légumes. Avec le concours du centre régional de ressources génétiques et d’agriculteurs soucieux du patrimoine, nous avons ainsi sauvé plusieurs variétés telles que la carotte de Tilques, la laitue lilloise ou le Flageolet blanc de Flandre. Retrouvez sur notre site toutes les variétés anciennes des Hauts de France.
En semant ces variétés dans votre potager vous participerez au maintien de leur richesse génétique.
Si vous aussi, vous pensez posséder une variété locale proche de la disparition, vous pouvez transmettre un échantillon de graines au centre régional de ressources génétiques. Après examen de cet échantillon ils pourront définir, si nécessaire, le plan de sauvegarde à mettre en place.

Faciliter la reproduction des espèces végétales.

  1. Semez dans votre jardin des mélanges de fleurs qui aideront les insectes pollinisateurs à survivre au milieu de nos trop fréquentes surfaces complètement engazonnées. En effet, ces insectes permettent chaque année de féconder les fleurs des arbres, arbustes, plantes et faciliter leur multiplication ainsi que leur mixité génétique.
    Les insectes attirés en plus grand nombre serviront à leur tour de repas aux oiseaux, batraciens, hérissons… et participeront donc à la solidité de l’écosystème de votre jardin.
    Découvrez les mélanges de fleurs écologiques qui attirent les insectes pollinisateurs.

  2. Choisir la diversité variétale.

  3. Semez dans votre potager plusieurs variétés de chaque espèce au lieu de vous contenter d’une seule. Vous participerez ainsi au maintien de ces variétés tout en améliorant la qualité de votre potager. Préférez des variétés issues de votre région ou de notre pays afin de renforcer les spécificités des légumes adaptés à nos jardins.
    En choisissant de cultiver de nombreuses espèces et variétés dans votre potager vous limiterez aussi le développement des parasites et insectes nuisibles des cultures, grâce aux barrières répulsives que peuvent constituer certains légumes ou fleurs. Découvrez les fleurs répulsives ainsi que les astuces de nos experts.