Jardiner
c’est ma vraie nature

Préparer son potager au printemps

Préparer son potager au Printemps
En hiver, le jardinier se met comme son jardin en mode marmotte car si l’on trouvera bien quelques travaux de nettoyage et d’élagage, on est surtout en attente des beaux jours pour retrouver un regain d’activité.
Une fois le printemps arrivé, le temps du jardinage est de retour avec comme premier objectif de remettre le potager en ordre pour profiter de jolies récoltes tout au long des beaux jours et jusqu’à la fin de l’automne.

Nettoyer le potager, l’incontournable

Que vous ayez décidé de faire des semis ou planter de jeunes plants achetés chez un horticulteur, il sera indispensable d’avoir procédé au préalable à un nettoyage méticuleux de votre terrain ou de votre carré potager.
Si vous aviez déposé un paillis ou si un tapis de feuilles mortes s’est déposé, il conviendra d’en retirer toute trace.
De même pour les racines d’adventices ou mauvaises herbes et ce même si elles sont souvent jolies à l‘instar des liserons, oxalis, mouron des oiseaux et autres renoncules grimpantes.
Vous pouvez en profiter pour déposer tous ces déchets dans le bac à compost afin qu’ils terminent de se décomposer, ils vous seront utiles pour amender votre potager au fur et à mesure de la saison.

Aérer le sol et rétablir un bon équilibre

Une fois le nettoyage effectué, il conviendra de décompacter la terre en utilisant des outils tels que la grelinette ou la bêche pour aérer le sol de votre potager en profondeur.
C’est l’occasion de contrôler la qualité de votre terre et d’y apporter des compléments le cas échéant - apport en sable par exemple si vous avez un terrain argileux - pour la rendre plus légère et meuble en vue d’accueillir semis et jeunes plants.

Apporter les amendements qui participeront à de belles récoltes

Durant l’hiver, vous avez eu le temps de réfléchir à vos semis et plantations et de commencer à prévoir vos achats en graines et jeunes plants.
Il est maintenant temps d’enrichir le sol de votre potager en utilisant du compost et/ou de la fumure.
Si durant le nettoyage de votre terrain, vous avez observé la présence de petits terriers de rongeurs, vous pouvez utiliser le purin de sureau comme répulsif naturel en en plaçant à l’entrée du ou des terriers repérés.

Penser aux plantes compagnes

S’il s’en trouve dans votre jardin, vous pouvez conserver quelques plants d’orties, pissenlits ou trèfles en bord de potager car ces plantes attirent les insectes mellifères.
Oeillet d’inde et souci contre les nématodes et pucerons, l’aneth contre la mouche de la carotte… l’art des plantes compagnes vous permettra de lutter naturellement contre les nuisibles.

Avec ces tâches essentielles à réaliser en début de printemps, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour avoir un potager productif durant la belle saison.