Jardiner
c’est ma vraie nature

Les fleurs utiles au potager

On les appelle des plantes auxiliaires : ce sont des espèces qui attirent les insectes utiles ou qui repoussent les insectes nuisibles.

La plus connue c'est l' oeillet d'Inde que l'on plante habituellement entre les lignes de tomates, son effet stimulant permettant aux pieds de tomate de lutter contre les maladies telles que le mildiou.

Mais peut-être ne savez-vous pas que l'on peut également associer l' oeillet d'Inde, tout comme le souci et le dahlia, à tous les légumes et aux fraisiers pour chasser les nématodes présents dans le sol.

 

 

Associer fleurs et légumes

 

Semez également des capucines près des légumes sensibles aux pucerons car ceux-ci préféreront toujours les capucines à tout autre plante à leur disposition.

Mettez des alysses entre les rangs de laitues car elles attirent des insectes tels que les syrphes dont les larves sont prédatrices des pucerons. Les Belles de Jour permettent également de lutter contre les pucerons en servant de base aérienne à ces fameuses syrphes.

Les pucerons, toujours, détestent l'odeur de la plupart des plantes aromatiques, notamment celle de l'aneth ou de la sarriette.

Toutes les aromatiques, mais surtout la coriandre ont un effet répulsif sur la mouche de la carotte.

Le persil, semé à proximité des choux, éloigne la piéride et les altises.

La bourrache et le pélargonium font, eux-aussi, fuir la piéride.

Le lin ainsi que le haricot seront semés entre les rangs de pommes de terre car les doryphores les détestent.

Enfin, semez de la lavande et de la bourrache tout autour du potager, elles constitueront un rempart contre les mulots et les limaces.

 

De toute façon, quelques soient les fleurs que vous déciderez d'intégrer dans le potager, il se trouvera toujours un insecte pollinisateur pour en tirer profit et en plus, c'est très joli !