Semer et cultiver la mâche au potager

Semer et cultiver la mâche au potager

Plante aux multiples noms comme doucette, clairette, boursette, barbe ou salade-de-chanoine, coquille, herbe douce..., la mâche est la salade adorée des français pour son goût subtil et raffiné.

Autrefois assimilée à une mauvaise herbe, la mâche est très facile à cultiver.
Elle n’a seulement besoin que d’un sol frais et doit être protégée des fortes gelées hivernales.

La culture de cette salade est accessible à tous, même si vous avez un balcon ou une terrasse car elle ne réclame que peu d’espace.
Pouvant atteindre 20 à 30 cm, la mâche possède des feuilles rondes et tendres, d’un beau vert foncé et brillant.

Voici comment cultiver la reine des salades d’hiver et quelles variétés choisir !

Les différentes variétés de mâches

Il existe deux types de mâches :

  • La mâche à petites graines, telles que la mâche verte de Cambrai, la mâche coquille de Louviers ou la mâche verte ronde maraichère
    Cette variété de mâche possède des feuilles arrondies, épaisses, de couleur vert foncé et brillant. Elle se sème d’Août à octobre pour une récolte d’automne jusqu’au printemps.
  • La mâche à grosse graine.
    Ses feuilles sont plus larges et plus dressées que celles de sa cousine verte, et présentent une belle teinte vert clair tirant sur le blond.
    Il s’agit de salades d’automne qui se sèment dès le mois de juillet.

Bien semer ses graines de mâche au potager

Les semis de la mâche s'effectuent en général après celles des oignons, des échalotes, des pommes de terre ou des haricots. Elle peut également être semer au pieds des haricots qui ombreront les semis ou entre les pieds de poireaux ou de choux.

Facile à cultiver, la mâche se contente de sols tassés, ensoleillés ou à la mi-ombre, mais surtout dans un sol frais !
Tolérante au froid, la mâche peut se semer dès l’arrivée du printemps ou à la fin de l’été.

Avant cela, retirez les racines et mauvaises herbes, puis ratissez en surface votre terre à l’aide d’un râteau.
Préférez les semis en ligne plutôt qu’à la volée. Cela simplifiera les futurs désherbages.

Pour semer en ligne vos graines de mâches, tirez un cordeau pour tracer vos lignes, puis creusez des sillons d’1 ou 2 cm de profondeur.
Déposez ensuite les graines potagères une à une tous les 2-3 cm.
Puis couvrez de terre fine avec le dos du râteau.
Finissez par un arrosage abondant pour les semis d’été et maintenez le sol humide tout au long de la pousse en prenant soin de ne pas mouiller le feuillage.
Veillez également à désherber régulièrement pour permettre à la salade de bien pousser. La plante devrait commencer à produire 45 à 60 jours après les semis.
Pour récolter, coupez simplement les feuilles de mâche sans arracher la racine. Cela vous permettra d’obtenir une seconde récolte.
Récoltez toujours avant que la mâche ne fleurisse.

Le meilleur moment pour semer les graines potagères de mâche est à partir de la fin de l’été jusqu’au début de l’automne. Elle pourra ainsi être récoltée de novembre à décembre.

Protéger la mâche des maladies

Gare à l’oïdium ! Ce champignon apparaissant sur les feuilles de mâche sous forme d’une poudre blanchâtre est le grand ennemi de celle-ci. Il apparait pendant l’automne ou en fin d’hiver, quand la température oscille entre les journées chaudes et les nuits fraîches.
Pour cela, évitez de mouiller le feuillage de la salade lors des arrosages et ne négligez pas l’éclaircissage de vos plants.
Vous pouvez également pulvériser un purin de prêle ou du lait entier pour empêcher le champignon de se développer.

Conserver sa récolte de mâche chez soi

La durée de conservation est relativement courte, 3 ou 4 jours. Néanmoins, si vous placez votre mâche dans le bac à légume de votre réfrigérateur enroulée dans un torchon, vous pourrez la conserver un peu plus longtemps.

Les bienfaits de la mâche sur la santé

Nombreux sont les atouts de ce légume sur notre santé :

  • Anti-stress grâce à sa teneur en vitamine B9, qui agit sur le système nerveux.
  • Anti-oxydant
    Grâce à la vitamine C et le bêta-carotène qui permettent de lutter contre le vieillissement de la peau, l’apparition de cancers et les maladies cardio-vasculaires.
  • Peu calorique.
    La mâche apporte seulement 20 calories/100 g. Elle rassasie rapidement, et n’apporte aucun cholestérol et très peu de lipides. Elle est particulièrement recommandée pour un régime d’après-fêtes.
  • Digestive
    Pourvue en fibres, elle est très efficace pour réguler le transit intestinal et facilite la digestion.
  • Détoxifiante
    Grâce à la chlorophylle pour lui procure par la même occasion sa belle couleur vert foncé.

La mâche est également source d’oméga 3, de fer, de calcium, de potassium et de sodium ! A consommer sans modération.

Des idées gourmandes avec la mâche

En mesclun, comme entrée ou avec le formage, la mâche s’accorde parfaitement avec nombreux de nos repas.
N’hésitez pas à l’accompagner de noix, d’avocats et pourquoi pas des fraises.
Elle peut aussi se cuire dans une poêle avec une noisette de beurre.
Et pendant les fêtes, mariez-la avec du foie gras ou des Saint-Jacques.
Vous pouvez aussi ajoutez une huile douce comme assaisonnement mais avec peu de vinaigre pour conserver sa délicate saveur.

Avant toute préparation, pensez à bien rincer bien les feuilles sous l’eau froide, mais évitez les bains prolongés qui risquent de les abîmer.

Bons semis, bonnes récoltes et bon appétit !

--> Découvrir notre sélection de graines de mâches


Laisser un commentaire