Jardiner
c’est ma vraie nature
Depuis plus de cent ans
Semis et travaux de septembre

Les semis et travaux du mois de septembre

Le temps en septembre :

  • Avec l’arrivée de l’automne les journées se font plus courtes et plus fraîches. Mais ne vous laissez pas surprendre, quelques jours sans pluie et le vent peuvent rapidement assécher les cultures. Les arrosages seront donc toujours à surveiller surtout pour les plantes et cultures en pots. A l’inverse en cas de fortes pluies vérifiez que les excès d’eau s’évacuent bien et n’asphyxient pas les sols. Retirez les coupelles sous les pots pour éviter l’eau stagnante.
  • Evitez le damage du sol des surfaces non cultivées en semant des engrais verts qui formeront un couvert végétal dense et protecteur jusqu’à la nouvelle mise en culture. Ils participeront par la même occasion au maintien de la fertilité du sol en absorbant et en retenant les éléments nutritifs dans leurs cellules. Enfouis dans le sol avant la nouvelle mise en culture de légumes, les engrais verts se dégraderont et restitueront les éléments nutritifs.
  • Poursuivez la surveillance sur l’aération des serres et châssis.
  • Les ombrières ne devraient plus être nécessaires, vous allez pouvoir les remiser.
  • Le taux d’humidité en augmentation maintient le risque de développement des maladies. Pour évitez leur développement, Nettoyez vos cultures de tous les déchets végétaux qui pourraient servir de foyer : suppression des mauvaises herbes, ramassage des feuilles mortes et des fruits tombés…

Au potager :

Le maintien d’un sol propre dans le potager est essentiel à son bon état sanitaire et au développement optimal des légumes. Poursuivez donc le désherbage, le décroutage et le paillage du sol comme indiqué dans les travaux de juin.

Les semis en septembre :

Poursuivez vos semis de plantes aromatiques (Persil, aneth, cerfeuil, ciboulette, thym…) mais aussi de Navets d’hiver, de radis, d’oignons blancs, et de pissenlit.

C’est le moment de semer les légumes de fin de saison ou ceux dont les récoltes se feront au courant du printemps :

  • Dans les régions de France à climat doux semez, sous châssis ou tunnel plastique, les carottes pour culture hâtive. Par exemple : la Carotte jaune obtuse du Doubs, la Carotte d’Amsterdam, la Carotte nantaise.
  • Poursuivez le semis des épinards Géants d’hiver, Matador ou Monstrueux de Viroflay pour une récolte d’octobre à décembre. Semez en ligne, de référence à l’ombre pour éviter la montée en graines.
  • Poursuivez les semis de navets d’hiver : Blanc dur d’hiver, demi-long de Croissy, de Milan, des vertus marteau…pour une récolte jusqu’en décembre.
  • Semez les oignons blancs de Vaugirard pour une récolte d’avril à juin. Semez les oignons jaunes qui seront repiqués en mars.
  • Le radis a une culture courte, poursuivez vos semis pour une récolte jusqu’en octobre. Les radis d’hiver comme le Noir gros long d’hiver ou le rose de Chine peuvent être semés en septembre pour une récolte jusqu’en novembre.
  • Semez les laitues d’hiver (La laitue d’hiver Val d’Orge ; la laitue d’hiver Rougette de Montpellier, la laitue Brune d’hiver…) le mesclun et la mâche pour des récoltes d’octobre à la fin de l’hiver.
  • Pour la récolte de poireaux « baguettes » en mai juin, semez les poireaux d’hiver (Malabare, Monstrueux de Carentan…)
  • Semez les choux cabus à feuilles lisses pour la préparation de jeunes plants. Faites un semis en ligne très aéré (une graine tous les 15 à 20 cm) afin que le jeune plant ait bien de la place pour ce développer avant son repiquage.
  • Semez les aromatiques telles que le cerfeuil, la coriandre, le persil, sous châssis ou sous tunnel pour assurer une récolte durant l’hiver.
  • Dans le sud-est et le sud-ouest, semez la fève pour une récolte dès la fin de l’hiver.

Les récoltes en septembre :

  • Poursuivez vos récoltes d’aromatiques, de laitues, chicorées, radis, courgettes, céleris raves, et d’oignons, haricots, pois, melons, pastèques, poivrons, piments, tomates…
  • Après avoir arraché les légumes racines, coupez les fanes et entreposez les racines dans des caisses en formant des lits successifs de sable et de légumes. (Le sable peut être remplacé par de la tourbe sèche.) Entreposez vos caisses ainsi constituées dans une cave ou remise sèche, à l’abri du gel.
  • Buttez les pieds de céleris pour les blanchir. Liez le feuillage des chicorées frisées à l’aide d’un lien de raphia ou couvrez-les de cloches noires pour les faire blanchir. Cela diminuera leur amertume.
  • Pour blanchir le pissenlit utilisez des cloches noires ou un tunnel garni de film plastique opaque.
  • Pour bien exposer les fruits aux rayons du soleil effeuillez tomates, aubergines et même la vigne. Cela accélérera la maturation des fruits.
  • Surélevez les citrouilles sur des cales pour les isoler de l’humidité du sol, les faire ressortir du feuillage et maintenir leur propreté.
  • Récoltez les derniers fruits sur les framboisiers, les mûriers et les fraisiers.
  • La pose d’un tunnel ou de cloches horticoles translucides au dessus des fraisiers permettra de prolonger un peu la récolte.
  • Taillez les framboisiers et mûriers après la récolte : supprimez les cannes ayant produit des fruits pour ne conserver que les plus belles nouvellement poussées.
  • Renouvelez vos vieux plants de fraisiers pour les remplacer par de jeunes plants de variétés récentes, plus productives et aux parfums délicieux.
  • Les myrtilles se conservent plutôt mal, dégustez-les au fur et à mesure des récoltes. Passez en revue vos myrtilles, au moins une fois par semaine, pour cueillir les fruits à pleine maturité. De même surveillez la maturité du raisin. Dans les régions les plus froides un effeuillage partiel permettra d’exposer au mieux les grappes aux rayons du soleil.

Reportez vous aux fiches articles des variétés pour plus d’informations.

Au jardin d’agrément :


Semez les mélanges de Fleurs pour le printemps prochain : les fleurs en mélange pour oiseaux, les fleurs pour papillons en mélange, le mélange floralies des près, le mélange printemps fleuri, le mélange tendre printemps.
Faites un semis à la volée directement en place et arrosez au moins une fois après en pluie fine.

Bon jardinage !