Jardiner
c’est ma vraie nature
Depuis plus de cent ans
Semis et travaux de juillet

Les semis et travaux du mois de juillet

Le temps en juillet :

La période la plus chaude de l’année commence et se prolongera jusque fin août. C’est aussi la période de tous les excès pour le jardin : ensoleillement prolongé, fortes chaleurs, orages, grêles, sécheresse… Autant de difficultés que devra supporter le jardin et auxquelles il faut se préparer.

  • L’utilisation d’un pluviomètre permettra de contrôler les besoins en arrosages.
  • L’installation d’une réserve d’eau en sortie de gouttières permettra de faire une économie d’eau potable.
  • L’aération des serres et châssis seront à surveiller particulièrement.
  • Des ombrières pourront calmer les ardeurs du soleil.
  • Les fortes chaleurs et l’humidité combinées sont facteurs de développement des maladies. Il faudra donc avoir une surveillance accrue.

Au potager :

Pour limiter les besoins en eau des plantes poursuivez le désherbage, le décroutage et le paillage du sol comme indiqué dans les travaux de juin.

Les semis en juillet :

  • Poursuivez vos semis de plantes aromatiques. (Persil, aneth, cerfeuil, ciboulette, thym…)
  • Après les récoltes épuisantes pour le sol comme les pommes de terre, le maïs, l’ail, l’oignon et l’échalote, semez un engrais vert qui couvrira le sol et stockera en lui les éléments fertilisants jusqu’à son enfouissement.
  • Il est encore temps de semer les Poirées, les Betteraves, les carottes, les navets, le pissenlit, les radis, la plupart des laitues et chicorées, les épinards.
  • Poursuivez les semis de haricots tous les 15 jours  jusque fin juillet pour les haricots à rames et à écosser, jusque fin août pour les Haricots nains.

Les repiquages en juillet :

Poursuivez les repiquages des jeunes plants d’endives, de choux de Bruxelles, de choux d’hiver et de choux rouge.

Les récoltes en juillet :

  • Récoltez vos plantes aromatiques de préférence dès que la rosée du matin s’est évaporée. Coupez les tiges et étalez-les sur une feuille de papier en plein soleil. Lorsque les feuilles seront craquantes vous pourrez les placer dans des bocaux hermétiques. Utilisez un bocal par espèce pour éviter les mélanges de parfums durant la conservation.
  • La récolte des concombres et cornichons peut commencer. Coupez-les à l’aide d’un couteau tranchant en prenant soin de garder un morceau du pédoncule pour faciliter leur conservation.
  • De même la récolte des tomates va débuter au fur et à mesure du mûrissement.
  • Les récoltes de pois, haricots, salades diverses se poursuivent.
  • Arrachez les aulx, les oignons et les échalotes dès que les feuilles commencent à jaunir et à flétrir. Couchez-les sur le sol pour finir leur séchage. Puis reliez les tiges séchées en bottes que vous suspendrez dans un endroit sec et aéré.

Reportez vous aux fiches articles des variétés pour plus d’informations.

Au jardin d’agrément :

Les semis de fleurs sont encore possibles pour toutes celles qui ont une durée de vie pluriannuelle comme par exemple le myosotis, les pensées, les œillets de poètes, les lupins, les primevères et les mélanges de fleurs vivaces. Alors poursuivez vos semis car c’est une façon économique de fleurir sa maison et son jardin pour plusieurs mois !

De façon générale :

Les arrosages sont dès à présent à surveiller régulièrement. Les belles journées ensoleillées ou le vent peuvent rapidement dessécher la terre. Soyez vigilants surtout sur les jeunes semis et les plants repiqués récemment. Pour optimiser l’effet d’un arrosage, faites le en fin de journée au moment ou le soleil commence à décliner. La fraîcheur de la nuit permettra aux plantes de profiter pleinement de cette réhydratation.

Bon jardinage !